Académie de La Dombes

Blason de l'Académie de la Dombes

Vous êtes ici : Page d'accueil > L’Académie de la Dombes > Nos actions > Actions de sensibilisation aux problèmes dombistes

L'Académie de la Dombes

L’Académie soutient le projet de création d’un Parc Naturel Régional (PNR) en Dombes

Il n’est pas dans les habitudes de l’Académie de se positionner dans les débats, voire les polémiques qui animent la Dombes. Fidèle à ses valeurs centrées sur la défense et l’illustration de ce territoire, l’Académie ne saurait cependant s’exonérer d’une participation active pour tout ce qui concerne l’intérêt supérieur du territoire dombiste. Elle considère que la mise en place d’un Parc Naturel Régional constitue une opportunité historique pour la préservation du patrimoine, le développement économique, la gestion et la promotion de l’entité dombiste.

Ces considérations fortes nous ont incités à élaborer une plaquette qui sera remise aux conseillers municipaux pour leur faire part de notre position et ce, à l’occasion du dépôt - pour diffusion - de la présente revue, dans les 136 communes dombistes.
Ce document précise deux points que nous jugeons particulièrement importants

Les défis que doit relever la Dombes :

  • associer diversité et unité pour une identité forte et reconnue (complémentarité plateau central et ses côtières),
  • donner une réalité et une visibilité à l’entité dombiste dont le sol, les traditions, l’histoire et l’économie sont parties intégrantes.
  • résoudre de façon concertée et harmonieuse les problèmes liés à l’agriculture, à la pisciculture, au tourisme…
  • gérer l’environnement dans une perspective de développement durable.

Le PNR, un outil adapté pour relever ces défis

Le PNR, c’est :

  • un territoire rural organisé à partir d’un projet concerté et fédérateur,
  • un territoire géré en fonction d’un contrat élaboré librement entre les acteurs locaux pour construire l’avenir : aménagement du territoire, développement économique, agricole, social et touristique ; gestion du patrimoine naturel, culturel, bâti et paysager,
  • un territoire relevant d’un contrat établi entre la Région, l’Etat et les collectivités locales, sous la forme d’une charte ayant valeur de référent pour une coordination des différentes actions,
  • un territoire doté d’instances de réflexion et de concertation citoyenne réunissant tous les acteurs concernés par l’avenir de la Dombes.
  • un territoire soucieux de la qualité de vie des Dombistes.

Le PNR, ce n’est pas :

  • un parc national, ni une réserve naturelle avec les contraintes inhérentes à ces statuts,
  • un obstacle à la pratique des loisirs traditionnels dans le respect de la propriété privée : chasse, pêche, tourisme, randonnée...
  • un territoire avec une charte immuable : durée de validité 12 ans

La participation de l’Académie à l’étude d’opportunité et de faisabilité d’un PNR

  • Sollicitée par le Conseil général de l’Ain, puis ensuite par le Conseil régional, l’Académie de la Dombes a participé depuis 2008 et jusqu’à ce jour à différentes réunions lors de chacune des phases de l’étude.
  • De son côté, en juin 2011, l’Académie, pour rendre compte de l’avancement du projet PNR et débattre de sa propre position sur le sujet, provoque une rencontre à laquelle tous ses membres sont invités. Cette réunion se déroule en mairie de Saint-Paul-de-Varax, avec la participation de Jean-Paul Granjean, Maire-adjoint et Membre Correspondant de l’Académie. Après un vote unanime, l’Académie prend la décision de soutenir le projet et, dans la limite de ses moyens, d’en assurer la promotion.
  • En 2011, la Région crée un Comité de pilotage associé à un Comité de suivi, où le Chancelier-Président de l’Académie est invité à siéger. Les trois cabinets privés, retenus par la Région, ont été chargés, par ordre chronologique, de conduire trois actions :
    • L’évaluation des potentialités, sous la forme de rencontres et d’interviews de personnes représentatives des différentes composantes de la Dombes.
    • L’appréciation des motivations des ‘’acteurs’’ de terrain dont, notamment, celles des édiles dombistes.
    • La mise sur pied d’une structure de type associatif pour étudier et lancer, à titre d’essai et d’expérience, des actions simples et n’engageant pas d’importants financements.

Les deux premières actions sont terminées. Elles font ressortir un avis majoritairement favorable à la poursuite du projet.

La Région, qui a prévu, en 2013, de financer l’expérience préalable à la concrétisation du projet, est maintenant en possession des éléments lui permettant de conclure et d’engager, à échéance de une ou deux années, une demande de création d’un Parc Naturel Régional en Dombes, auprès des instances gouvernementales.

L’évolution du projet en 2013

Le lundi 21 octobre une réunion a eu lieu à la salle polyvalente de Chalamont (01320) ; conduite par Monsieur Edouard Simonian, Conseiller régional délégué aux Parcs naturels régionaux, en présence de Monsieur Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional et Monsieur Rachel Mazuir, président du conseil général. Elle a débouché sur le projet de création d’une association de type loi 1901, dont le rôle sera de faire des propositions d’actions dans la perspective de l’engagement de la procédure officielle de création d’un Parc naturel régional en Dombes.

P.-S. : La revue Dombes s’est fait régulièrement l’écho de ces problématiques, à travers ses articles sur l’environnement de la Dombes ou l’aménagement de la Dombes

Espace privé - Contact - Plan du site - Mentions légales et crédits - Réalisation aglca multimédia