Académie de La Dombes

Blason de l'Académie de la Dombes

Vous êtes ici : Page d'accueil > La Dombes > Le patrimoine dombiste > Les apothicaireries

L'Académie de la Dombes

Les apothicaireries en Dombes

La grande tradition d’accueil, l’histoire et la tradition chrétienne des régions de Bourgogne et de Franche-Comté sont sans aucun doute à l’origine de la création des Hôtels-Dieu et de leurs pendants, les apothicaireries. Ces anciennes pharmacies représentent une richesse patrimoniale incontournable. Elles racontent des thérapeutiques et des croyances secrètes, elles dévoilent des architectures et des artisanats remarquables concernant notamment les accessoires utilisés alors et réveillent un passé étonnant.

La première mention d’une apothicairerie dans le Royaume de France remonte au XIIIème siècle alors que la pratique pharmaceutique est apparue dans les civilisations dès la plus haute antiquité. Déjà, les trois ordres naturels : le minéral, le végétal et l’animal entraient dans la composition des médicaments. Ces connaissances ont été formalisées dans de nombreux traités par des auteurs comme Hippocrate ou Galien. Connue des médecins arabes au moyen-âge, cette science a suivi un long parcours pour s’étendre à l’occident, à l’époque moderne.

La Dombes dénombre quatre des vingt apothicaireries inventoriés dans les deux régions citées plus haut et les cinq que compte le département de l’Ain.

Châtillon-sur-Chalaronne
Châtillon-sur-Chalaronne

Apothicairerie de l’Ancien Hôpital de Châtillon-sur-Chalaronne

Reconstruit au XVIIIème siècle et dirigé par les sœurs de Sainte Marthe, l’hôpital s’organise autour de la chapelle de laquelle on découvre les deux salles de malades. Les remèdes étaient préparés dans l’apothicairerie qui abrite encore une collection originelle de 120 faïences de Meillonnas offertes en 1814.

Le triptyque de la Lamentation datant du XVIème siècle installé dans la Tisanerie complète la visite du bel édifice.

Montluel
Montluel

Apothicairerie de l’Ancien Hospice de Montluel

C’est dans l’hospice construit en 1747 par Pierre-Antoine Carista que l’ancienne pharmacie des Jésuites de Lyon a été installé en 1765-1766.Avec ses boiseries finement sculptées et son plafond en toile peinte, l’apothicairerie présente une collection de faïences du XVIIIème siècle, un riche mobilier, une pietà abritée dans une niche en forme de coquille, des mortiers en bronze, des pots en porcelaine et une table à gibier.

Thoissey
Thoissey

Apothicairerie de Thoissey

Construite entre 1731 et 1734, l’Apothicairerie est joliment décorée de boiseries en noyer patinées par le temps qui mettent parfaitement en valeur le bleu cobalt des faïences nivernaises contenues dans plusieurs buffets de style Renaissance signés Jean Noblet en 1731.

Trévoux
Trévoux

Apothicairerie de l’Hôpital Montpensier de Trévoux

Elle a été installée dès la création, en 1686, du nouvel Hôpital et Maison-Dieu à l’initiative du Souverain de Dombes.

Elle occupe toujours une grande pièce rectangulaire habillée de boiseries des XVIIIème et XIXème siècles où alternent placards aux portes moulurées, tiroirs pour les plantes et étagères garnies de 121 pots en faïence au décor à grand feu en camaïeu bleu du XVIIIème siècle.

Espace privé - Contact - Plan du site - Mentions légales et crédits - Réalisation aglca multimédia