Académie de La Dombes

Blason de l'Académie de la Dombes

Vous êtes ici : Page d'accueil > La Dombes > Son histoire

La Dombes

Son histoire

Dictionnaire de Trévoux
Dictionnaire de Trévoux

Par rapport à d’autres provinces qui, dès la naissance du Royaume franc, firent d’emblée partie de la France, la Dombes connut une situation particulière.

Comme conséquence du traité de Verdun en 843, elle se situe en Lotharingie, à l’est de la Saône, rivière qui sera longtemps la frontière entre le royaume de France et le Saint Empire romain germanique. Cette situation aux confins ouest de l’empire et donc loin d’Aix-la-Chapelle, sa capitale, sera à l’origine de conflits incessants. Vassaux du comté, puis du duché de Savoie, lui-même "vicaire" de l’empereur germanique, ses petits seigneurs n’eurent de cesse de tenter d’accroître leurs possessions, en guerroyant ou en s’unissant par des alliances matrimoniales.

En 1400, se constitue une Souveraineté, la Principauté de Dombes, qui restera indépendante jusqu’à la veille de la Révolution, alors que le traité de Lyon en 1601 rattache la Bresse et le Bugey, possessions de la Savoie, au royaume de France.

Cette enclave connut alors une certaine prospérité que les dombistes auraient aimé pérenniser, si l’on en croit leurs cahiers de doléances rédigés à la veille de la Révolution. La Principauté battait monnaie, possédait son Parlement, publiait le Journal de Trévoux et le Dictionnaire de Trévoux.

Espace privé - Contact - Plan du site - Mentions légales et crédits - Réalisation aglca multimédia